L’ouverture du championnat de France Supermotard Prestige a eu lieu ce week-end à Rivesaltes (66). Le champion en titre Sylvain Bidart s’impose d’entrée de jeu au guidon de la toute nouvelle Honda 450 CRF équipée de pneus Michelin.

Sylvain Bidart
Le nouveau règlement du championnat modifie légèrement le format, puisque les pilotes marquent maintenant des points (les mêmes que lors d’une manche) aux essais chrono, et il y a deux manches plus longues au lieu des trois manches des précédentes saisons. Sylvain Bidart se classe deuxième aux essais chronos, et remporte les deux manches grâce à une régularité exemplaire, après de belles bagarres. Il occupe donc logiquement la tête au classement provisoire à la fin du week-end. Un bon augure pour la suite de la saison qui s’annonce palpitante : retour également en championnat du monde (abandon du manufacturier unique pour les pneus) avec le soutien de notre fidèle partenaire pneumatique Michelin.


Pour Sylvain Bidart , le week-end se passe extrêmement bien. Ses concurrents lui donnent du fil à retordre, et même s’il n’est pas le plus rapide, il est le plus régulier grâce à l’expérience acquise au fil des saisons. Ceci lui permet, tout en améliorant ses temps partout où il le peut, d’éviter les grosses erreurs qui pourraient lui coûter des places.

Jordan Collard (56)engagé en catégorie Challenger au départ, va finalement participer a la catégorie Prestige (sur proposition de l’organisation). Confiant sur le bitume, Jordan est moins à l’aise sur la partie terre, qui est relativement longue et glissante. Onzième aux chronos, il termine également onzième lors de la première finale; une erreur dans la terre (a 2 tours de la fin) lors de la seconde finale lui coûte sa septième place et il termine 22e. Au final le bilan est positif puisque Jordan évolue autour du top 10 sur l’ensemble du week-end, ce qui est une amélioration significative par rapport à ses performances de la saison dernière.

Jordan Collard
Ludovic Lucquin, team manager : « Je suis particulièrement content de cette première épreuve. Pour une remise en route, Sylvain tire vraiment son épingle du jeu. Une deuxième place aux chronos et victoire des deux manches. Il y a beaucoup de crevaisons sur le week-end, c’est vraiment dommage pour le sport. Nous avons passé du temps avec Sylvain à étudier les traces pour éviter au maximum les pièges de la partie terre (cela a fonctionné pour cette fois) et au final c’est un bon week-end. Grosse satisfaction aussi en ce qui concerne Jordan : malgré une petite erreur en fin de 2e manche, il prouve qu’il a beaucoup progressé, et que tout le travail que nous avons effectué commence a porter ses fruits.


Prochain rendez-vous pour le team Luc1 Owatrol Honda le week-end des 25 et 26 mai pour l’ouverture du Championnat du Monde et d’Europe à Capoue, en Italie.