Ce week-end à Latina, sous une forte chaleur, la 5e épreuve des Championnats du Monde et d’Europe a eu lieu sous un format un peu différent avec des essais qui ont débuté dès le vendredi soir en nocturne, et des courses le samedi en début de soirée ; et sur un circuit très technique qui ne pardonne pas les erreurs. Sylvain Bidart a fait preuve de beaucoup de régularité avec une sixième place aux essais chrono, et deux sixièmes places dans les finales; il conforte ainsi sa 5e place au classement provisoire du Championnat du Monde. En Championnat d’Europe, Germain Vincenot réussit bien dans la partie terre mais éprouve des difficultés sur le bitume. Enfin Jordan Collard chute plusieurs fois mais maintient le rythme et engrange de l’expérience. Compte rendu d’un week-end constructif !

Pour Sylvain Bidart , le week-end ne s’est pas trop mal passé: « Les cinq hommes de tête étaient supérieurs à moi, il faut le dire. Je fais un sixième temps aux essais chrono. Dans la première manche, je fais un départ moyen et je me fais doubler. Pendant plusieurs tours je vais lutter pour la sixième place, et ce n’est qu’à l’avant dernier tour que je réussis à passer le pilote devant moi et à assurer cette position, pour terminer sixième.

La deuxième manche se passe mieux, je pars 5e, et je me fais rapidement dépasser par un pilote qui était clairement plus rapide. Je tiens le rythme des pilotes de tête pendant 4 à 5 tours, ce qui me permet de creuser l’écart avec les suivants. Ensuite un des pilotes de tête ayant un problème de pneus, je me sers de lui comme lièvre, ce qui me permet de garder un meilleur rythme qu’en première manche, et je termine également sixième. »

Jordan Collard: « C’est un week-end plutôt difficile; d’abord je fais un quatorzième temps aux essais chrono. Dans les deux manches, je chute plusieurs fois, soit parce que je suis pris dans des chutes collectives, soit de mon propre fait. En tout cas ces chutes me font perdre beaucoup de temps et de places. Mon rythme est plutôt encourageant, en particulier dans la partie terre, et sans ces chutes je pourrais me bagarrer pour la 13e place, je pense. En tout cas un week-end à mettre au compte de l’expérience. »

Germain Vincenot: « D’abord les conditions étaient très différentes des conditions habituelles – les premiers essais de nuit vendredi soir se sont déroulés sous une température plutôt agréable mais avec une visibilité réduite, alors que samedi, en journée, la chaleur était beaucoup plus handicapante, mais aucun problème pour voir la piste. En première manche, je me suis correctement battu et j’ai tenu ma place, je termine douzième; mais je manque clairement d’entraînement sur le bitume – venant du cross, et après ma blessure cet hiver, il y a encore du travail à faire. En deuxième manche je prends un bon départ mais petit à petit je me fais dépasser, encore une fois sur le bitume, pour terminer 10e. »

Ludovic Lucquin, team manager: « C’était un week-end très chaud sur une piste extrêmement technique. Sylvain a fait preuve d’une grande régularité, c’est plutôt satisfaisant. Il a fait en particulier une bonne 2e manche, avec un rythme plus soutenu qu’en première. C’est bien, mais il reste du travail, et il est évident qu’il y a un très haut niveau en Championnat du Monde. Pour Germain et Jordan, c’était un week-end plus difficile ; ils ont beaucoup appris et c’était une expérience positive. Au final, c’est donc plutôt un week-end constructif qui nous permet de progresser. »

Prochain rendez-vous le week-end des 3-4 août pour la prochaine épreuve du championnat de France à l’Alpe d’Huez.