Le team Luc1 Owatrol Honda était à Magny-Cours pour une très belle épreuve en nocturne. Sylvain Bidart a fait une imposante démonstration de son talent dans des conditions météo extrêmes, tandis que Germain Vincenot Marchal trébuche dans la deuxième manche malgré une excellente vitesse.

Sylvain Bidart gravit à nouveau la plus haute marche du podium après deux courses menées de main de maître en catégorie Prestige S1 (450cc). Il reste deuxième au classement provisoire du championnat derrière Thomas Chareyre.

En catégorie S2 (250cc), Germain Vincenot a également très bien roulé mais il chute dans la deuxième finale et rate ainsi le haut de podium. Il termine tout de même deuxième du week-end et reste en tête du classement provisoire.

Sylvain Bidart : « Le weekend a été très bon pour moi. L’épreuve en nocturne de Magny-Cours est vraiment une bonne idée, avec le Championnat de Superbike en même temps, qui nous permet de voir nos homologues de la vitesse et d’échanger. Je n’ai pas été extrêmement satisfait de mon temps aux essais chrono, même si j’ai assuré la deuxième place. Pour les courses, nous avons fait face à des conditions météo plutôt intenses, avec un très gros orage dans la première manche, ce qui a conduit à deux drapeaux rouges. Je suis plutôt à l’aise sous la pluie, et après un premier tour où je me suis retrouvé en troisième position, j’ai rapidement pris mes marques et j’ai commencé à remonter rapidement. J’ai doublé Sylvain Dabert puis je suis remonté sur Thomas Chareyre, mais la course a été interrompue car l’orage s’intensifiait, alors que j’avais une bonne vitesse. C’était vraiment dommage.
Dans la deuxième manche, sur une piste séchante, je suis parti en tête mais je me suis fait doubler par Sylvain Dabert. Je l’ai à nouveau dépassé au cinquième tour avant de creuser l’écart et de remporter la course. Je remporte donc la victoire du weekend, je suis content d’avoir pu à nouveau battre Thomas Chareyre, même s’il garde une bonne avance au provisoire. »

Germain Vincenot : « Ce week-end à Magny-Cours était vraiment sympa. J’étais content d’être là et de faire une course de nuit qui nous change un peu de nos habitudes. J’ai fait la pole aux chronos. En première manche je pars en tête, j’ai cravaché un peu pour me donner une petite marge de confort pour ne pas être inquiété, et j’ai terminé comme ça. En deuxième manche, un scénario qui remet tous les compteurs à zéro, à la suite d’un violent orage qui a détrempé a piste. Les sensations étaient radicalement différentes. Je suis parti devant mais j’ai voulu trop en mettre, j’ai été à la faute. J’ai perdu la tête de la course, et j’ai terminé quatrième. J’ai des regrets car je n’ai pas bien géré cette deuxième manche. Je garde la tête du classement provisoire avec 8 points d’avance et j’ai toujours confiance. J’attends avec impatience les prochaines épreuves. »

Ludovic Lucquin : « Tout d’abord félicitations à la FFM pour avoir organisé le championnat de France de Supermotard en même temps que le championnat de France de Superbike, sur le même site, avec des horaires décalés, ce qui nous a permis d’échanger avec pas mal de pilotes de vitesse. C’est vraiment une très bonne initiative La chaleur a été dure à supporter, et le soir elle a causé des orages et de la pluie. Ceci dit, on sait que Sylvain est performant dans de telles conditions, et qu’il pouvait se battre pour la victoire. La première manche a été compliquée car la course a été arrêtée très rapidement. Sylvain est revenu en un tour sur Thomas au moment où la direction de course a sorti le drapeau rouge, c’est dommage mais c’est la course. En deuxième manche, Sylvain a fait le holeshot et passe deuxième sur une petite erreur. Il repasse en tête assez rapidement et creuse l’écart. Il était tranquille en tête. Je suis vraiment content car il remporte encore la catégorie 450 comme à Lohéac, il prouve qu’il est toujours combatif.

Germain a fait une séance chrono vraiment magnifique. Son premier temps lui donne la 3e place en S1 derrière Thomas et Sylvain, à seulement 3 dixièmes de Sylvain. Il a remporté une belle première manche. Dans la deuxième manche il part en tête. En voulant creuser l’écart il chute, il remonte troisième, et en voulant doubler le deuxième il chute à nouveau. Il met du temps à repartir et termine quatrième. Il est tout de même deuxième sur le weekend et il garde la plaque rouge. Une pensée pour Laurent Fath qui travaille dur à sa rééducation. Le kiné nous dit qu’il sera prêt à rouler pour le 15 août, donc il sera là pour l’épreuve de Saint-Amand-Montrond.

De manière plus générale, je suis vraiment content que nous ayons un aussi bon championnat. Le niveau du championnat de France de Supermotard est vraiment tiré vers le haut par la présence de Thomas Chareyre. Nous avons plus de 200 pilotes alignés, les bagarres entre les meilleurs sont vraiment intéressantes, c’est bon pour notre discipline.

Notre prochain rendez-vous sera en Indonésie, pour Germain et moi. »