Un superbe week-end au circuit de Mirecourt / Juvaincourt pour la deuxième épreuve du Championnat de France de Supermotard. Nos trois pilotes sont montés sur les podiums : Laurent Fath et Sylvain Bidart sont respectivement deuxième et troisième dans la catégorie reine du Championnat, la catégorie Prestige S1 – derrière le quintuple champion du monde Thomas Chareyre. En catégorie S2, Germain Vincenot Marchal termine deuxième du weekend, et il est maintenant à égalité de points avec le leader du championnat.

Pour la première fois, Laurent Fath est plus rapide que Sylvain Bidart aux essais chrono, et il termine également devant le septuple champion de France pour les deux finales. Il prend également la deuxième place au classement provisoire. C’est un progrès certain pour Laurent qui est très positif.

Sylvain Bidart : « Le week-end a été plutôt simple, j’ai fait le troisième temps aux essais chrono, et j’ai fini troisième dans chacune des deux courses. Je finis donc troisième du week-end. Le circuit était vraiment bien, très physique, particulièrement le dimanche. C’était agréable d’y rouler, avec une météo très favorable. Je suis un peu déçu mais je suis vraiment tombé ce week-end sur deux pilotes plus forts que moi, et surtout dans la partie terre. C’est encore le début de la saison, il reste encore pas mal de points à prendre. »

Laurent Fath : « Un weekend qui s’est bien passé, j’ai fait le deuxième temps aux essais chrono, j’ai eu le meilleur temps jusqu’à quatre minutes de la fin, mais Thomas a été plus rapide. On a eu une belle partie terre avec beaucoup de grip le samedi, c’était vraiment bien. Mais la partie terre s’est dégradée le dimanche à cause du soleil, elle était très sèche avec des gros trous, c’était compliqué physiquement. Pendant les deux manches on a chacun roulé à notre rythme, sans chute, avec une bonne vitesse. »

Germain Vincenot : « Pour ce weekend à Mirecourt, nous avons eu une journée un peu compliquée avec une partie terre dégradée le dimanche, qui nous a rendu la vie dure physiquement. Je suis assez satisfait car je n’étais pas très à l’aise, j’étais un peu sur la retenue. Je suis un peu déçu de ne pas avoir fait le premier temps aux essais chronos – de peu – je n’ai pas vraiment bien géré la séance d’essais chrono. Je me suis bien rattrapé en gagnant la première manche, mais pour la deuxième, je n’ai pas eu de chance en tombant dans le tour de chauffe. J’ai perdu confiance mais j’ai sauvé les meubles en finissant deuxième. Tout reste à faire pour les prochaines épreuves. »

Ludovic Lucquin: « Tout d’abord c’est toujours un plaisir de venir à Mirecourt, nous sommes toujours extrêmement bien accueillis par la famille Levorato, Damien Angélique et Pierre. Nous avons eu de la chance avec la météo. En S2 Germain a rencontré quelques difficultés aux essais chronos, il se fait surprendre dans le dernier tour. Il a ensuite dominé la première course sans grosse difficulté. Dans la deuxième course, Germain subit une grosse chute pendant le tour de chauffe, il reste un peu sonné mais il prend le départ. Il attaque Adrien mais ne trouve pas d’ouverture, et part à la chute en attaquant. Il finit deuxième. Nous avons un adversaire coriace donc c’est bien ; mais il faut voir que Germain a largement les possibilités pour défendre et garder son titre. En S1 on a presque assisté à une passation de pouvoir. C’est la première fois que Laurent dépasse Sylvain, et c’est bien car Sylvain a beaucoup participé à l’évolution de Laurent depuis son arrivée. Mais il est sûr que Sylvain ne lâchera pas aussi facilement. Cette course était particulière car chacun l’a faite à son rythme, et on peut parier que nous assisterons dans la saison à des courses très différentes. »