Un beau week-end au Circuit de Bresse pour l’ouverture du Championnat de France de Supermotard. Nos trois pilotes sont montés sur les podiums : Sylvain Bidart et Laurent Fath sont respectivement deuxième et troisième dans la catégorie reine du Championnat, la catégorie Prestige S1 – derrière le quintuple champion du monde Thomas Chareyre. En catégorie S2, Germain Vincenot termine deuxième du weekend, mais il est en tête du championnat grâce à sa première place aux essais chrono.

Tout ceci augure d’un championnat de très haut niveau avec de très beaux combats, dans lesquels nos pilotes ont toutes leurs chances. Beaucoup de belles structures qui sont présentes dans le paddock, font de ce championnat un des meilleurs mondiaux, ce qui est vraiment une excellente nouvelle pour cette saison.

Sylvain Bidart : « Le weekend était très bien. Il y avait de l’incertitude au départ car on avait eu peu de roulages avec les nouvelles motos. Il restait des réglages à faire au niveau des suspensions et du châssis. Il y avait donc du travail à faire vendredi et samedi pendant les essais. Au final nous ne sommes pas loin de la référence qu’est Thomas Chareyre avec sa TM, et c’est d’autant plus encourageant que nous avons du travail à faire sur les cartographies qui ne sont pas encore optimales. J’ai fait le deuxième temps aux chronos, assez proche de Thomas donc j’étais surpris. En première manche j’ai fait un bon départ mais je n’ai pas déclenché mon clip fourche au premier freinage donc j’étais un peu en difficulté et Laurent m’a doublé. Après j’étais derrière lui, et même si j’ai pu le suivre, je n’étais pas assez rapide pour l’attaquer. En deuxième manche je pars en deuxième position, Laurent m’a doublé dès le premier tour, j’étais troisième et Laurent commençait à partir. Malheureusement pour lui, il est tombé et je l’ai doublé, il est revenu sur moi mais j’ai réussi à sauver les meubles. J’ai quand même peiné à garder cette deuxième place. Je finis deuxième du weekend et deuxième du championnat, c’est très bien pour moi. J’ajoute qu’il y a de superbes structures qui se sont implantées sur le paddock, et c’est très agréable. C’est un très beau championnat et j’y prends beaucoup de plaisir. »

Laurent Fath : « Je n’ai pas vraiment eu d’hiver puisque je suis rentré chez moi [en Nouvelle Calédonie] et j’ai passé un très bel été ! C’était bien pour m’entraîner, revoir les amis, revoir la famille. Ça m’a permis de me ressourcer, je suis revenu plus motivé que jamais. La première manche s’est assez bien passée, j’ai commis une erreur dans la deuxième, et j’ai chuté mais ça fait partie de la course. J’avais réussi à faire le troisième temps aux essais chrono, c’est la meilleur qualif que j’ai faite depuis 2 ans, je n’étais pas loin des deux premiers, c’est un point qu’il faut que j’améliore pour être en meilleure position sur la grille. Les deux pilotes devant moi sont très rapides donc je suis quand même satisfait. Je fais de plus le meilleur temps du weekend, on repart sur de bonnes bases, la nouvelle 450 CRF est vraiment une très bonne moto. J’ai hâte d’être à la deuxième course ! »

Germain Vincenot : « Comme d’habitude, j’ai passé pas mal de temps à la montagne pour ma préparation hivernale, j’ai été invité sur le trophée Andros à Val Thorens et en Andorre, où j’ai passé de super moments. Un bon hiver et une bonne préparation physique suivis d’une reprise des roulages en février pour être prêt aujourd’hui. Je suis content de ma première course, on a eu le temps de faire les mises au point nécessaires vendredi, et samedi j’ai effectué le meilleur temps chrono. Je gagne la première manche, mais en deuxième j’ai eu une petite difficulté au départ avec mon kit de départ qui m’a empêché de prendre un bon départ. J’ai ensuite du remonter et livrer une belle bataille avec Adrien mais sans trouver la faille pour le doubler, c’est mon seul regret du weekend. Je repars quand même avec la plaque rouge, c’est important, et j’ai pu voir que je suis bien dans le coup. »

Ludovic Lucquin : « C’est bien d’être de retour sur la première épreuve du championnat de France. Nous sommes sur un très beau site et nous avons été accueilli de manière parfaite. Nous avons travaillé dur à la préparation puisque nous avons fait des changements au niveau de la structure. Nous avons aussi les nouvelles Honda 450 CRF, qui sont des motos très performantes, il faut savoir qu’avec un frein avant Beringer, une paire de roue Alpina, une cloche d’embrayage Suter et une préparation des suspensions BUD nous sommes capable de luter contre la TM usine voir même de faire le meilleur temps en course cela laisse rêveur … Sylvain et Laurent en sont vraiment contents avec au final seulement quelques réglages à peaufiner.
Je suis vraiment content d’être là et de repartir avec tout le staff qui nous permet de passer vraiment de bons weekends. La compétition c’est une chose, mais il faut savoir que nous sommes entourés de gens qui sont très motivés, on est une équipe soudée et très attachante. C’est un aspect important du team.
On a eu des conditions météo difficiles car il y a eu des averses, et aussi une préparation limitée. Sylvain a une nouvelle activité et il a moins de temps à consacrer à la moto, mais il a montré qu’il est toujours présent et qu’il en veut toujours autant. Laurent est ultra motivé. Même s’il est seulement troisième, il a vraiment montré une capacité à rouler vite, il a fait le record du tour en deuxième manche, donc c’est de bon augure pour la suite. Germain a son titre à défendre, il est bien en place et il est leader du championnat. Maintenant il ne faut pas se reposer sur nos lauriers. »