26 eme titre pour le team Luc1 Owatrol Honda
Belle fin de saison puisque Adrien Goguet ramène le vingt sixième titre du team lors de la finale du Championnat de France à Villars sous Écot en catégorie S2. En catégorie S1, les pilotes n’ont pas démérité puisque Sylvain Bidart et Germain Vincenot terminent deuxième et troisième du championnat, Une saison très disputée au sein d’un superbe plateau.
Félicitations au Moto Club de Villars sous Écot pour avoir organisé une finale d’une telle qualité !

S2 Adrien Goguet: Super WE encore une fois à Villars-sous-Ecot, un circuit que j’affectionne particulièrement car c’est notre club, déjà, et aussi parce qu’on a eu une météo extraordinaire. C’est un club qui a l’habitude d’organiser des GP donc comme d’habitude, rien à dire. On s’est régalés. Les essais libres se sont bien passés. Je me sentais vraiment à l’aise sur cette fin de saison, du coup ça m’a permis de remporter tous les essais libres et les essais chronos avec une avance assez confortable.
Sinon, bon départ dans la 1e manche. Visiblement, l y a eu un petit accrochage derrière moi avec Axel Marie-Luce, donc j’avais une confortable avance. à la deuxième manche, j’ai fait un départ raté : je sors 3e, je repasse 2e tout de suite au premier virage, puis j’ai été retenu par Axel Marie-Luce qui avait la tête aux deux premiers tours. J’ai repris la tête de la course à l’issue de ces deux tours, pour garder une avance relativement confortable pour cette dernière course. Ça me tenait à cœur de finir champion ici car c’est notre club. C’était vraiment super.
La saison 2018 est maintenant terminée. On a passé une année extraordinaire. Je tiens à remercier tout le team, tous les sponsors grâce à qui on a pu réaliser tout ça, Ludo qui m’a fait confiance, et l’ensemble du staff. C’est un team familial dans lequel je me suis senti vraiment à l’aise. Un grand merci à tout le monde, c’était super. J’ai vraiment hâte que la saison prochaine reprenne maintenant.
Aussi, il y a quelque chose qui me tient encore plus à cœur que le reste. Ce titre, je le dédie à Mathias Bellino, pilote d’enduro, qui a eu un grave accident en Argentine sur ce dernier rallye. Il est pour toi ce titre, mon pote.

S1 Sylvain Bidart: Ce weekend, on était là pour la Finale du Championnat de France. Déjà une saison qui se termine. On était sur la belle piste de Villars-sous-Ecot, avec énormément de dénivelé mais on a l’habitude. Pour moi, ça ne s’est pas trop mal passé. Hier, j’étais 3e aux chronos, assez loin de Thomas et Marc Reiner-Schmidt. Aujourd’hui, pour la première manche, je ne pars pas trop mal mais je suis chahuté dans les premiers virages. Je suis 4e au premier tour. Marc Reiner-Schmidt crève un pneu donc je prends la 3e place. Après, je me suis tiré la bourre avec Laurent Fath pendant quelques temps. Sur la fin, j’ai craqué physiquement.
Sur la 2e manche, même si j’étais bien parti, j’ai fait une erreur en sortant de la partie terre donc je suis tombé. Je me bagarre avec Germain mais je le dépasse à mi-course. Après, les cartes étaient jouées, j’étais trop loin pour remonter jusqu’au 2e. Donc je finis 3e de la journée. Je suis plutôt satisfait de la journée puisque je finis quand même vice-champion de France derrière Thomas Chareyre qui a été relativement intouchable tout au long de l’année. On se retrouve avec Germain sur le podium. On entoure Thomas donc c’est plutôt positif pour le team. Tout comme le titre d’Adrien Goguet. Cette année 2018 était vraiment belle.
Je repars l’année prochaine avec le team pour ma 11e saison. L’ambiance est toujours aussi conviviale. J’ai toujours autant de plaisir à rouler sur les Honda et avec le team Luc1. Je suis vraiment heureux de repartir. Il me reste encore une petite épreuve, les Nations, avec l’Equipe de France mais à part ça, la saison est finie pour cette année. Je vous dis à l’année prochaine en 2019, avec grand plaisir !

S1 Germain Vincenot: Aujourd’hui, c’était vraiment une super journée pour la finale. le circuit de notre club qui était très bien organisé. Tout était réuni pour que cela se passe bien : la météo, le public, la piste. Mon chrono de la veille m’a placé sur la 5e place, donc j’étais dans le groupe de tête d’entrée de jeu en première manche. J’étais un peu diminué physiquement aujourd’hui, donc j’ai fini à la 4e place. Plus ou moins la même chose en deuxième manche, mais une erreur de Sylvain m’a permis de le dépasser en milieu de manche, de lui donner du fil à retordre sur quelques tours. Il a fini par me dépasser mais je suis content de cette action qui a donné une belle bagarre. Je suis heureux de cette journée dans sa globalité.
C’était la dernière de 2018. Globalement, cette saison a été une révélation car je ne connaissais pas du tout cette catégorie. A l’issue de mes deux titres S2, je ne pensais pas m’adapter aux 450cc. En fait, c’était une machine qui me convenait parfaitement. Je suis très heureux d’avoir découvert ça, d’avoir eu de bonnes sensations et d’avoir atteint ce niveau en une année. C’est grâce au travail que tout le team a fourni. J’ai aussi beaucoup été guidé par Sylvain, donc je le remercie énormément pour cette saison. Si je roule comme ça, c’est en partie grâce à lui, à toute l’équipe, à ma famille, à ma copine, à tous ceux qui me soutiennent, et au public. Je remercie vraiment tout le monde d’une manière générale. Je ne pouvais pas espérer une meilleure année en 450cc. Je vous dis « à 2019 » !
Ludo Cette année 2018 était un très bon cru. Un beau championnat de France, 8 épreuves magnifiques. Tout s’est très bien passé. C’est le 26e titre pour le team avec celui d’Adrien Goguet en S2. Je suis vraiment content pour lui. On a réussi à améliorer son pilotage, à le calmer… beaucoup de choses positives ! On a passé une super année, c’était génial.
En 450cc, Sylvain reste un pilier du Championnat il termine vice champion. Germain, lui, a fait une belle première saison avec le podium à la fin, en 3e place. 2e et 3e place, c’est vraiment bien. Après, aller chercher Thomas Chareyre, ça reste un challenge assez difficile. Villars-sous-Écot doit être un des plus beaux circuits du monde pour le Supermotard avec une organisation vraiment parfaite et une piste dédiée à 100% pour cela. Ici, ils ont organisé des grands prix. Ils sont rodés et on est très bien accueillis.
Je tiens d’ailleurs à remercier tous nos partenaires sans qui rien ne serait possible, ainsi que tous les gens qui viennent œuvrer toute l’année. Il y a quand même beaucoup de travail donc merci du fond du cœur aux « gens de l’ombre » on a passé une super année ensemble.