Le circuit Carole, aux portes de Paris, a été le théâtre d’une très belle consécration pour le team Luc1.

Germain Vincenot Marchal décroche son deuxième titre consécutif en catégorie S2 au terme d’une très belle bagarre avec Adrien Goguet tout au long de la saison.

Sylvain Bidart et Laurent Fath couraient quant à eux aux côtés de Thomas Chareyre pour représenter les couleurs de la France au Supermoto des Nations. Ils ont très bien rempli leur contrat et ils ont pleinement contribué à la victoire de l’équipe de France devant les Allemands et les Italiens.

Nous sommes fiers de pouvoir ainsi contribuer au rayonnement de nos partenaires. sur un des plus beaux événements mondiaux de la discipline. Le weekend a attiré plus de 5000 spectateurs.

Sylvain Bidart : « Le weekend s’est super bien passé. Le samedi dans mon groupe je décroche le meilleur temps aux essais libres et aux essais chrono. Dans la course qualificative j’ai eu un excès de confiance et je suis suis parti à la faute, je dois dire que je me suis fait une petite frayeur en chutant, mais au final rien de grave et j’ai terminé quatrième. En première manche je pars en tête mais je me fais doubler assez rapidement, je ne trouve pas le rythme et je finis deuxième, ce n’est pas trop mal mais sans pouvoir suivre mon concurrent allemand. En deuxième manche je pars troisième, je double l’Allemand dès le premier tour, ensuite on a bien bataillé avec l’Italien qui était en tête, et on finit par le doubler ensemble avec Thomas qui était remonté. On termine premier et deuxième, ce qui nous permet de gagner les Nations. Le circuit était vraiment superbement préparé, il y avait un public nombreux et enthousiaste, la météo était avec nous, c’était vraiment un weekend inoubliable. »

Laurent Fath : « Le weekend s’est super bien passé. Le samedi j’étais premier dans la séance d’essais libres. Dans les essais chrono je n’ai fait que le troisième temps, même si ce n’était pas très important puisque c’était pour l’entrée en grille pour la manche qualificative. Là je suis resté quelques tours derrière mon concurrent allemand, il a fait une petite erreur et j’ai réussi à le passer et à terminer premier. Le dimanche je me sentais mieux. Dans la première course j’ai fait 5-6 tours en tête mais je me suis à nouveau fait mal au genou et j’ai quand même réussi à finir troisième. Dans la deuxième manche, c’était ma dernière course de la saison donc c’était moins grave si je me faisais mal, mais au final, grâce au travail du médecin et du kiné de l’équipe de France, ça a été plutôt bien, j’ai réussi à remonter en troisième position en partant 17e. Merci à la FFM, à Ludo, à tous les fans, c’était énorme de gagner en France. »

Germain Vincenot : « En quelques mots, nous avons eu très beau temps, c’était les Nations, tout le monde était en forme, mes deux coéquipiers ont très bien roulé avec Thomas pour l’équipe de France devant plusieurs milliers de spectateurs passionnés. Pour la finale S2 je partais confiant, mais on est dans les sports mécaniques, donc jamais à l’abri d’une erreur qui peut venir de moi ou de la machine. Au final tout s’est bien déroulé devant mon public, ma famille et mes amis qui sont venus me soutenir en grand nombre. C’est encore beaucoup d’émotion de remporter ce deuxième titre, je suis vraiment très content et je remercie le team Luc1 Owatrol Honda, ainsi que nos partenaires. Je félicite également mon principal adversaire Adrien Goguet qui a été très coriace tout au long de l’année. Il ne reste maintenant qu’à préparer la saison 2018. »

Ludovic Lucquin : « L’organisation était vraiment excellente, le circuit magnifique, bien tracé, avec une belle partie terre, et nous avons eu un très bon accueil. De plus le public est venu en nombre, c’était vraiment un très bel événement. Pour le Supermoto des Nations le team Luc1 Owatrol Honda comptait 2 pilotes sélectionnés sur 3 comme l’an dernier. La France était donnée favorite, et Sylvain et Laurent ont parfaitement rempli leur contrat. Pour le championnat S2 Germain avait pour objectif d’assurer le titre. La stratégie était de tout donner aux essais chrono puis d’assurer plus tranquillement une deuxième place dans chaque manche. Finalement tout s’est mieux passé que prévu puisque Germain a eu la deuxième place en première manche, et dans la deuxième Adrien chute au premier tour, ce qui permet à Germain de gagner haut la main. Tout son travail de l’année a payé, je suis vraiment content pour lui, pour nos partenaires, pour sa famille et ses amis qui le soutiennent. C’était vraiment un beau weekend pour le team. Notre prochain rendez-vous est au Superbiker de Mettet les 6-7-8 octobre. Ce sera notre dernière course de la saison 2017 car nous ne serons pas présents à la finale à La Réunion. Nous en donnerons les raisons bientôt. »