luc1-hd-0952

Le plus gros événement de l’année en supermotard avait lieu comme chaque année à la même période en Belgique. Le Superbiker rassemble les meilleurs pilotes du supermotard et les oppose à de prestigieux invités du tout-terrain et de la vitesse, les deux origines de notre discipline. Le weekend a commencé sous un soleil radieux, mais Mettet ne serait pas vraiment Mettet sans un peu de grisaille automnale et de boue, qui ont été très présentes dimanche. Sylvain Bidart a réalisé de très bon temps, mais il a crevé pendant la superfinale, ce qui a mis fin a ses espoirs pour le weekend. C’était cependant un bonne occasion pour lui de se préparer au Supermotard des Nations qui aura lieu le weekend prochain.

luc1-hd-2175

Sylvain Bidart : « Bon, un weekend un petit peu difficile… En fait vendredi et samedi ça s’est bien passé, surtout samedi parce que c’était les essais chrono, je fais le troisième temps derrière Mauno et Tom, donc pas trop mal, même s’il y avait huit dixièmes d’écart entre le premier et moi. Et puis ce matin, la pluie est arrivé. Pour les demi finales, le format était un peu bizarre puisqu’on était mélangé avec les séries Starbikers et Supermoto donc il y avait des différences de niveau assez élevées. Je me suis accroché avec un pilote et j’ai lourdement chuté, puis il y a eu une autre chute et un drapeau rouge. On est reparti, j’étais deuxième, j’étais dans la roue de Thomas, et au final il y a eu une autre chute et un nouveau drapeau rouge. Une demi finale assez compliquée donc. Pour la superfinale, je suis parti cinq ou six, j’ai doublé un ou deux pilotes, j’étais quatrième, et au septième tour j’ai crevé. Le weekend s’est terminé sur cette note négative. Mais bon la vitesse était là, et ça c’est un point positif. »

luc1-hd-1712

Ludovic Lucquin : « Comme chaque année, Mettet était un gros évènement. Cette édition était aussi une opportunité de se préparer pour le Supermotard des Nations qui aura lieu le weekend prochain en Italie. C’était l’occasion de se remettre dans le rythme, puisque les meilleurs sont ici, comme Mauno Hermunen et Thomas Chareyre. Les essais chrono du samedi se sont bien passés pour Sylvain, il a fait le 3e temps chrono au cumul des 3 séances. Ensuite il a fait une première demi-finale assez difficile. Il y avait pas mal de trafic et il a été à la chute, drapeau rouge, puis à nouveau course, c’était un peu compliqué. Il finit deuxième de sa demi finale. En finale il est pas trop mal parti, il est remonté quatrième assez rapidement, et puis il a crevé – comme pas mal de monde – et du coup la course s’est arrêtée là, et le week-end aussi. La vitesse était là, il restait juste à avoir un petit peu plus de chance. Maintenant on va voir la semaine prochaine, au Supermotard des Nations. On a une bonne équipe, donc j’espère qu’on va se rattraper ! »

luc1-hd-1588