Comme chaque année, le circuit Jules Tacheny en Belgique a été le théâtre du plus gros événement européen en Supermoto. Malgré la météo mitigée, des milliers de spectateurs étaient présents à Mettet pour cette course mythique à laquelle ont pris part les meilleurs pilotes de la discipline.

Le team Luc1 a aligné trois pilotes: Sylvain Bidart et Germain Vincenot en 450cc, et Gabin Planques en 85cc (Laurent Fath blessé). Sylvain Bidart est victime d’un problème de chaîne en demi-finale. Privé de toute chance de podium, il effectue malgré tout une très belle course et termine septième. Germain Vincenot termine quant à lui 17e.

Gabin Planques effectue encore une fois une prestation très remarquée et monte sur la deuxième marche du podium Superbiker Junior, à l’issue d’une lutte roue dans roue avec son principal concurrent.

Pour la dernière course de la saison 2017, le team Luc1 contribue porte encore une fois les couleurs de ses partenaires sur un des plus beaux événements de la discipline.

Sylvain Bidart : « C’est toujours un plaisir de venir à Mettet pour le plus gros événement européen du supermotard. Les meilleurs mondiaux roulent ici et c’est une excellente occasion de jauger mon niveau. Aujourd’hui c’était compliqué car j’ai cassé la chaîne dès le début de ma demi-finale, et j’ai été contraint à l’abandon. Obligé de passer par le repêchage, je pars en 39e place sur la grille et j’arrive à remonter 6e en faisant le 4e temps en course. Bien sûr, je suis un peu déçu de ma 7e place finale, même si je vois que je tiens ma place au niveau des meilleurs mondiaux de la discipline. »

Germain Vincenot : « C’est ma première course en 450 depuis pas mal de temps, il a fallu un temps d’adaptation pour me réhabituer à sa puissance, et c’était bien de découvrir d’autres sensations. J’ai apprécié la prise en main dès le vendredi, tout en restant prudent et en allant crescendo, en repoussant mes limites tout au long du weekend. Tout s’est déroulé sans accroc et sans chute, d’abord les essais chrono, puis la qualification puis la finale, je suis assez content. En finale je suis parti dans le paquet, j’ai roulé prudemment et j’ai fini 17e, je voulais avant tout rentrer entier de cette course un peu particulière. Mettet est un événement exceptionnel, c’est une expérience à vivre et partager, mais maintenant il faut laisser la place à la préparation pour 2018. »

Gabin Planques : « Je suis vraiment content d’être allé à ce Superbiker 2017. Pour la première séance chrono la pluie est annoncée donc je pars avec les pneus pluie, j’arrive à faire deuxième à un dixième de la pole. Pour la deuxième séance chrono, je pars en pneus pluie sur une piste séchante et je réalise le meilleur temps. Au cumul des deux séances, je finis à un millième de la pole. Pour la course je pars en pneus slicks sur une piste sèche, je pars en tête mais je me fais doubler dans la terre au troisième tour, je reste au contact pendant toute la manche mais je ne parviens pas à doubler. Je termine deuxième, avec le meilleur temps en course. Je remercie le team Luc1 Owatrol Honda. »

Ludovic Lucquin : « Le Superbiker de Mettet est une très grosse fête avec beaucoup de public et d’acteurs de la discipline. C’est donc toujours intéressant de venir faire cette épreuve. Cette année nous avons aligné 3 pilotes. En 85cc Gabin Planques a s’est constamment bagarré avec un jeune concurrent belge qu’il connait très bien, puisqu’il le côtoie à longueur d’année sur le championnat d’Espagne de vitesse. Les essais chrono ont été très serrés, et ils ont livré une belle bataille sur toute la course, pour le plus grand plaisir des spectateurs. En 450cc Germain Vincenot, champion de France S2 2017 et Sylvain Bidart étaient au départ. Sylvain a eu un problème de chaîne en demi-finale, on ne sait pas si c’est un caillou ou une faiblesse de la chaine. Il est donc passé par le repêchage et une place de 39e sur la grille. Pour lui, il était impossible d’espérer faire un podium dans ces conditions. Il a néanmoins fait une superbe course en remontant jusqu’à la septième place. Pour Germain c’était une découverte avec la 450, il n’est pas très fan de la piste donc il n’a pas pris de risque, et il a terminé 17e. C’était notre dernière course pour 2017 donc je tiens à remercier tous nos partenaires, nos fans, et tous ceux qui nous suivent et nous soutiennent. Rendez-vous en 2018 sur le championnat de France, avec peut-être quelques surprises d’ici là ! »